Monoxyde de carbone : soyez vigilants !

Avec le retour du froid, vous avez rallumé votre chauffage. Soyez attentifs au monoxyde de carbone !
morceau de l'affiche de prévention du monoxyde de carbone

Chaque année, quelques milliers de foyers sont touchés par une intoxication au monoxyde de carbone. Ce gaz toxique provient essentiellement du mauvais fonctionnement d'un appareil ou d'un moteur à combustion (chaudière, chauffe-eaux, poêles et cuisinières, cheminées, y compris les cheminées décoratives à l’éthanol, appareils de chauffage d’appoint...)

Eviter les intoxications ?

Avant l'hiver, faites systématiquement intervenir un professionnel qualifié pour contrôler vos installations.

Toute l'année, veillez à une bonne ventilation de votre logement. Pensez à aérer votre logement au moins 10 minutes tous les jours, même lorsqu'il fait froid.

Ne faites jamais fonctionner les chauffages d'appoint en continu. Respectez les consignes d'utilisation des appareils, en particulier les utilisations proscrites en lieux fermés. N'utilisez jamais pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage (cuisinière, brasero...)

Le monoxyde de carbone est très difficile à détecter car il est inodore et invisible. Après l'avoir respiré, il provoque maux de têtes, nausées, fatigue, malaises... Son action peut être rapide. Dans les cas les plus graves, il peut entraîner en quelques minutes, le coma voire le décès.


Pour en savoir plus : www.prevention-maison.fr

 

 



Nos galeries photos