Une correspondance amoureuse

L'amour plus fort que la guerre

Ce don de lettres a été réalisé par l’un des fils de Simone Fouchard et Albert Drouan, après le décès des deux époux.

Originaire de Maisonsgoutte, petit village de la Vallée de Villé dans le Bas-Rhin, Albert Drouan a passé une petite annonce pour trouver une marraine de guerre, afin que le temps très long vécu dans son « quartier de confinement » du Fort de Mundolsheim soit moins pénible.

Institutrice stagiaire à Orval dans la Manche, Simone Fouchard, alors célibataire et vivant chez ses parents a répondu à cet annonce en engageant la correspondance qui les a finalement conduit au mariage, célébré le 31 décembre 1940 à Lengronne (Manche).

Quatre enfants sont nés de cette union. Alphonse en 1942, Jean-Marie en 1943, Suzanne en 1946 et Marie-Claire en 1948. Après une vie bien remplie en Normandie, les époux sont revenus en Alsace pour passer une paisible retraite à Andlau auprès de leur fille Suzanne installée dans la région.

Cet échange de correspondance d’amoureux pourrait paraître anodin, mais sa lecture apporte de nombreuses informations sur le contexte historique du début de la Seconde Guerre mondiale.

C’est dans un souci de conservation pour la mémoire collective que cette correspondance privée a fait l’objet d’un don aux Archives.

Les lettres de simone et albert

En totalité, 200 lettres ont été conservées par les quatre enfants de Simone Fouchard et Albert Drouan et réparties équitablement entre les quatre familles. 25 lettres de Simone et 25 d'Albert ont fait l'objet d'un don aux Archives de Sélestat et y sont conservées.

Voici un extrait d'une lettre écrite par Simone et envoyée à Albert le 20 Mai 1940.

« Nous sommes convoqués pour une réunion au chef lieu de canton : Montmartin sur Mer. Cette réunion a pour but la défense passive, et les réfugiés. Nous savons que ces pauvres gens peuvent arriver d’un moment à l’autre et il est de notre devoir de bien les accueillir, et de leur être agréable avec eux qui doivent tant souffrir d’avoir tout quitté. »

 

N'hésitez pas à télecharger  notre document regroupant des lettres de Simone et Albert, qui abordent des problématiques liées à la Seconde Guerre mondiale. L'ensemble des 50 lettres est consultable aux Archives de Sélestat.

galerie de documents