Genêt Mayor

Né en 1976, vit et travaille à Lausanne (Suisse)

Jouant des jeux d’échelle, Genêt Mayor malmène la grande sculpture en la reliant au quotidien et à ses petits gestes. Dans un contexte privilégiant l’art dans l’espace public, Genêt Mayor a accepté pour la première fois de confronter son œuvre à un contexte non artistique pour une intervention monumentale qui embrassera simultanément différentes échelles. L’œuvre de Genêt Mayor relie la nature et le domestique, le mystère et l’identification. Les os de seiche se retrouvent sur un présentoir à planches de surf, les écorces d’arbre sont achetées dans un magasin pour animaux domestiques et les modules pour souris sont employés pour une architecture moderniste. Reliant de manière inattendue les céphalopodes aux loisirs et les animaux domestiques à la géométrie, Genêt Mayor rejoue avec humour une modernité qui, dans une perspective nostalgique ou progressiste, n’eut de cesse de distinguer l’art et la culture, des formes originelles (Urformen) et des mondes archaïques.
Genêt Mayor a choisi le bâtiment très moderniste des Tanzmatten pour présenter un masque monumental issu d’un tronc de séquoia. Constitué de deux faces, un motif géométrique peint accueille le visiteur quand le visage d’écorce fait face à la rivière, l’artiste rejoue ainsi littéralement l’opposition traditionnelle qui oppose nature et culture.

Julien Fronsacq

Partenaire

Avec le soutien de Pro Helvetia, Fondation Suisse pour la culture

L'oeuvre

Biggie Yorke, 2013
Peinture sur bois,
230 x 165 x 80 cm
Courtesy de l’artiste et de la galerie Samy Abraham, Paris

Nos galeries