Eglise protestante

Construction de l'église des Franciscains

Avant d'être affectée au culte protestant à la fin du 19ème siècle, l'église protestante était une église catholique. Sa construction remonte au 13ème siècle lorsqu'une communauté de moines s'établit à Sélestat.

Dès leur installation à Sélestat en 1280, les Franciscains entreprirent la construction de leur église conventuelle.

Le chœur de l’église, dédié à l’immaculée conception, est construit à partir de 1281.

Probablement au début du 14ème siècle, les Frères remplacèrent l’ancienne maison des Rathsamhausen par des bâtiments claustraux plus vastes, disposés au sud de l’église autour d’un cloître. Vers la fin du même siècle ils construisirent la nef de l’église.

La nef principale et les collatéraux étaient plafonnés. La nef comprenait trois vaisseaux séparés par des arcades en arcs brisés retombants sur des colonnes à chapiteaux non sculptés.

Du côté nord, on édifia une élégante chapelle à cinq pans et voûtée.

Cette petite chapelle ouverte vers le chœur et plus tard aussi vers la nef était consacrée à la Sainte Vierge. Elle aurait été élevée vers 1330.

Vers 1430, les Franciscains décidèrent de construire au dessus de la chapelle Notre Dame, le gracieux clocheton de forme hexagonale terminé par une flèche en pierre ajourée.

L’affectation aux Récollets

En 1525 le couvent ferme après le départ des Franciscains quelques années plus tôt en 1522.

L’église devient successivement école, demeure de sages femmes, dépôt d’accessoires de chasse.

Il est rendu par la ville aux Récollets (réformateurs franciscains) en 1619 qui reprendront possession des bâtiments et les occuperont jusqu’à la Révolution.

On note des restaurations importantes de l’église au 18ème siècle.

Les dommages de la Révolution Française

L'édifice a servi de dépôt de fourrage à l'armée pendant la Révolution et les bâtiments annexes de caserne, de salpêtrière et de prison. En 1791, le couvent ferme et est acheté par la ville en 1810.

L'église est sortie à peu près intacte de la tourmente révolutionnaire, mais vide. Les vases sacrés avaient été transporté à Strasbourg. Les ornements sacerdotaux et le linge d’église furent en partie volés. Quant aux bancs et aux autels, ils furent vendus.

De la Bibliothèque conventuelle, peu d’ouvrages nous sont parvenus, la plupart ayant été volés ou déchirés sur place.

L'affection de l'église au culte protestant

Le 12 août 1878, le Conseil Municipal accorda l’Église des Récollets à la Paroisse Protestante.

Les anciens bâtiments conventuels des Franciscains (puis des Récollets) sont démolis en 1880 pour laisser la place à une robuste construction scolaire : l’actuelle école du Centre.

La nef de l'église jugée trop vétuste est également détruite. Le choeur, seul élément subsistant de l'ancienne église est alors fermé par une façade néogothique.

L'église protestante est inaugurée en 1881.

 

Pour aller plus loin, consultez également les documents suivants :

 

- Dossier d'inventaire réalisé par le Service de l'Inventaire du Patrimoine de la Région


- Articles parus dans les annuaires des Amis de la Bibliothèque Humaniste

Vidéo de présentation

Vidéo de présentation en langue des signes

Vidéo de présentation des gisants

Eglise protestante

Bon à savoir

L'édifice n'est pas ouvert au public.

Ouverture exceptionnelle lors de certaines éditions des journées du patrimoine et de visites guidées grand public.

Les dates clés

A partir de 1281 : Construction de l'église des Franciscains

14ème siècle : Construction de la nef

1430 : Construction de la flèche gothique

1522 : Départ des Franciscains

1619 : Arrivée des Récollets

1791 : Fermeture du couvent

1881 : Inauguration de l'église protestante

1983 : Inscription de l'édifice au titre des Monuments Historiques

Nos galeries