Hôtel Fels

Historique de la construction

Construits en équerre, la maison et ses bâtiments annexes (cour, écurie, remise, dépendances) sont restaurés au début du 18ème siècle. Ils appartiennent au médecin physicien Bernard Fels (1701-1761), membre du magistrat et bourgmestre de la ville.
L'édifice, incendié accidentellement en 1762, est aussitôt restauré et agrandi.
La façade comporte un étage à grandes fenêtres cintrées, un chaînage d'angle en grès ainsi qu'un toit mansardé à deux niveaux de combles.

Dès 1747, une ordonnance crée la fonction de prêteur royal à Sélestat. Le premier titulaire est un dénommé Albert Kuhn qui garde cette fonction jusqu'en 1779.  Il sera le premier prêteur royal à loger dans cet hôtel, Bernard Fels ayant réussi à faire agréer son logement à cette fin. Durant son veuvage, madame Rebstock loue la plus grande partie de sa maison à la ville pour le logement du prêteur royal jusqu'à la Révolution.

Durant la Seconde Guerre mondiale, les vantaux de la porte cochère sont endommagés. Non restaurés, ils sont détruits après avoir été inscrits à l'inventaire des Monuments Historiques.

Une porte cochère remarquable

Bordant autrefois les dépendances de l'ancien couvent des Dominicains, cet hôtel possède une porte cochère de style régence, surmontée des armes de la famille Fels et celles des Rebstock (du nom de sa deuxième épouse), et soutenue par deux colonnes corinthiennes.
Les deux écus ovales présentent à gauche une licorne (armoiries des Fels) et à droite deux têtes de lion (armoiries des Rebstock). Le tout est cerné par ce que l'on appelle en héraldique deux lions passant regardant.
Les armes des Fels sont celles du docteur physicien bourgmestre Bernard Joseph Fels (1701-1761).

 

Pour aller plus loin, consultez également le document suivant :

- Dossier d'inventaire réalisé par le Service de l'Inventaire du Patrimoine de la Région

Hôtel Fels

Bon à savoir

L'hôtel Fels est une propriété privée.

Il n'est pas accessible au public.

 

Les dates clés

Première moitié du 18ème siècle : Construction de l'hôtel Fels

1762 : Incendie accidentel

1929 : Inscription au titre des Monuments Historiques

Nos galeries