Maison Billex et hôtel Saint-Lô

La maison Billex

La maison Billex tient son nom de Hans Billex, propriétaire de la maison au début du 17ème siècle qui fit reconstruire (ou remania) la maison en 1615 comme l'indique l'inscription gravée sur le linteau de la porte. La maison Billex peut être considérée comme l'une des dernières grandes maisons construites à la Renaissance à Sélestat. L'encadrement de la porte est caractéristique avec ses pilastres cannelés, ses chapiteaux, ses décors d'oves et son fronton brisé. L'oriel en façade est également digne d'intérêt. Une mention sur l'oriel fait référence au passage de Louis XIV.

Louis XIV à Sélestat

Une grande partie de l'Alsace devient française par les traités de Westphalie en 1648. Mais Strasbourg ne se rend à Louis XIV qu'en 1681, le 30 septembre. Toute l'Alsace appartient désormais à la France, hormis la ville de Mulhouse qui décidera en 1798 de se joindre à la République Française.

Le 13 octobre 1681, Louis XIV vient à Sélestat pour y rencontrer le Magistrat de Strasbourg venu faire acte de soumission. Voici ce qu'écrit l'historien A. Dorlan à propos de cet événement : “ Le roi arriva à Schlestadt le 13 octobre, par la vallée de Sainte-Marie. Il était accompagné de la reine, du Grand-Dauphin et de sa femme, du duc et de la duchesse d'Orléans, du prince de Conti et d'une suite nombreuse qui tenait avec peine dans 400 carrosses et un nombre incalculable de chevaux de main et de mulets. [...] Après avoir traversé la ville entre une double haie de soldats qui contenait avec peine un immense concours de peuple accouru de tous les alentours, il descendit à l'hôtel Sainct-Lo. Cet hôtel se composait de l'ancienne maison du Klein-Giessen qu'avait acquise, dans les premières années de l'occupation française, un commissaire des guerres, Jean Sainct-Lô.[...] C'était, pourrait-on dire, la maison la plus moderne de Schlestadt, partant la plus logeable. Louvois y était descendu en 1679, lorsqu'il était venu poser la première pierre de la porte de Strasbourg et, en fourrier habile avait su en vanter les avantages au roi ”.

Louis XIV passe la nuit dans la maison Billex. Le lendemain, il y rencontre le Magistrat de Strasbourg, puis visite le couvent des Jésuites et assiste à la messe à Sainte Foy. L'après-midi il inspecte les travaux de fortifications de la ville en compagnie de Louvois.

L'hôtel Saint-Lô

On ne peut parler la maison Billex sans évoquer son voisin, l'hôtel Saint-Lô. Daté de 1574, l'hôtel Saint-Lô présente une façade antérieure précédée de trois grandes arcades soutenant un balcon au garde-corps en fer forgé.

L'hôtel va subir, au début du 17ème siècle, plusieurs aménagements caractéristiques de la Renaissance alsacienne au moment de son achat en 1649 par Jean Saint Lô, alors Commissaire des Guerres en garnison à Sélestat. Ce dernier achète la même année la maison Billex. C'est à ce moment qu'est édifiée la tourelle d'escalier qui va réunir la maison Billex et l'hôtel Saint-Lô en assurant la jonction entre les deux bâtiments. Sur l'escalier à limon hélicoïdal, typique de la Renaissance, sont visibles de nombreuses marques de tâcheron. Comme il est de règle à cette époque, les encadrements de fenêtre de la tourelle suivent la pente de l'escalier

 

Pour aller plus loin, consultez également les documents suivants :

- Dossiers d'inventaire réalisés par le Service de l'Inventaire du Patrimoine de la Région :

- Article paru dans un annuaire des Amis de la Bibliothèque Humaniste

Vidéo de présentation

Vidéo de présentation en langue des signes

Maison Billex et hôtel Saint-Lô

Bon à savoir

La maison Billex est une propriété privée.

Les dates clés

1574 : Construction de l'hôtel Saint-Lô

1615 : Construction de la maison Billex

1649 : Construction de la tourelle d'escalier

1929 : Inscription de la maison Billex et de l'hôtel Saint-Lô au titre des Monuments Historiques

Nos galeries