Tanzmatten

Présentation des Tanzmatten

Les complexe culturel et festif des Tanzmatten se décline en trois espaces :

-  Une salle de spectacle avec une programmation éclectique (théâtre, danse, musique, humour…) composée de gradins fixes et de gradins télescopiques.

- Une salle festive conçue pour accueillir des événements publics ou privés (conférences, salons, expositions ou mariages). Elle est divisible en trois espaces grâce à des cloisons mobiles et permet donc de s’adapter aux besoins.

- Une galerie en verre, à la fois lieu d’accueil et d’exposition, qui articule le bâtiment.

Une architecture en accord avec la nature

Lancé  en  septembre  1998,  le  chantier  des Tanzmatten s’achève en 2001. L’inauguration a lieu le 6 janvier 2001. Le  projet  architectural  proposé  par  les architectes  Georges  Heintz,  Anne-Sophie Kehr et Rudy Ricciotti a été défini en fonction du  site  naturel.  Entièrement  transparent,  le complexe  des    Tanzmatten  donne  en  effet l’occasion  aux  visiteurs  d’admirer  le  décor naturel qui entoure l’édifice.
Les matériaux comme le bois brut et le verre font écho à cet environnement. L’inclinaison des  piliers  qui  soutiennent  l’entrée  et  la galerie évoque le mouvement des joncs et des roseaux. L’aménagement des plantations aux abords  des  Tanzmatten  rappelle  la  flore  du Ried et inscrit pleinement le complexe dans son écrin naturel. En effet, un paysage typique a été reconstitué grâce à un engazonnement avec des semences provenant des prairies de fauches locales ainsi que la plantation d’arbres isolés tels que des saules ou des frênes. Enfin, la galerie, faisant la liaison entre la ville et la nature, est prolongée par une terrasse ouvrant sur l’Ill.

L’architecture  des  Tanzmatten  a  été  récompensée du Prix Grand Est de l’architecture en 2005.

Les prés où l’on danse

Le nom des Tanzmatten fait référence au nom de la parcelle du Ried sur laquelle le complexe est situé et que l’on peut traduire par  « les prés où  l’on  danse  ».  C’est  sur  cet  emplacement qu’avaient  lieu  autrefois  les  célébrations des  mi-carêmes  et  carnavals.  Le  nom  de Tanzmatten  était  donc  tout  à  fait  approprié pour  un  complexe  dédié  aux  festivités  et spectacles.  Deux  autres  noms  avaient  été
envisagés : « L’embarcadère » rappelant ainsi la  proximité  de  l’Ill  et  «  l’Atalante  »,  vierge chasseresse de la mythologie grecque.

Tanzmatten

Les dates clés

Mars 1994 : Choix du site d’implantation des Tanzmatten


24 avril 1995 : Sélection du projet du cabinet Heintz-Kehr et de Rudy Ricciotti


Septembre 1998 : Lancement du chantier


6 janvier 2001 : Inauguration des Tanzmatten

Quelques chiffres

1100 m 2 : Superficie de la salle festive


2100 m 2 : Superficie totale des Tanzmatten


150 m : Longueur de la galerie

Nos galeries