Ancien grenier du prieuré des Bénédictins

Historique de la construction

De forme rectangulaire, le Moenchhof est, à l'origine, un grenier d'abondance appartenant au prieuré de Sainte-Foy. 
Après le départ des Bénédictins aux alentours des années 1420, il est vendu à la Ville de Sélestat, s'en doute en 1536, lors de la vente d'une partie des biens du prieuré par l'évêque de Strasbourg.
Au 19ème siècle, le rez-de-chaussée sert de remise aux pompiers de la ville et de dépôt municipal, tandis que le premier étage est réservé, à la toute fin du 19ème siècle ou début du 20ème siècle, au culte d'une branche protestante, les Adventistes.
 

Le fronton renaissance

Le fronton de forme rectangulaire présente un décor renaisance, tandis que le style architectural du bâtiment se rattache encore au gothique tardif du 16ème siècle.
Son tympan se distingue par l'utilisation du grès jaune. Au centre de cet élément architectural figure un écu bûché et flanqué de volutes en relief et de têtes humaines.
Une marque de tâcheron est également visible sous le tympan, alors que la date de 1601 prend place au-dessus de l'écu. Ce millésime correspond vraisemblablement à la phase de restauration de l'édifice par la Ville.

 

Pour aller plus loin, consultez également le document suivant :

- Dossier d'inventaire réalisé par le Service de l'Inventaire du Patrimoine de la Région

Ancien grenier du prieuré des Bénédictins, le Moenchhof

Bon à savoir

Cette maison est une propriété privée.

Seul le rez-de-chaussée est accessible au public.

Les dates clés

1536 : Vente du grenier à la Ville

1601 : Restauration présumée de l'édifice

1931 : Inscription au titre des Monuments Historiques

Nos galeries